Site exceptionnel, juste en bordure de l’Etang de Thau : lagune naturelle en communication avec la mer Méditerranée aux deux extrémités, à Sète et Marseillan.


La qualité des eaux et du milieu marin en général ont permis depuis des siècles la culture des coquillages : l’activité conchylicole et la pêche sont, avec le tourisme, la principale source de revenus des populations de tour du Bassin de Thau.

Les parcs de culture d'huîtres figurent sur la carte : il est interdit de naviguer à l'intérieur de cette zone d'activité professionnelle, on peut néanmoins circuler entre la berge et les parcs pour les découvrir.



Au fil de vos sorties, vous découvrirez la faune et la flore locales : flamants roses et échassiers, cormorans, goélands, canards.


Dans l’eau ce sont les muges, les daurades, les loups et tous ces petits poissons de roche qui font de si bonnes soupes...
Avec un peu d’attention, vous remarquerez les oursins, les escargots de mer et autres coquillages qui se déplacent sur les fonds sableux.
Et avec un peu de chance, vous admirerez des hippocampes qui repeuplent des espaces privilégiés où les algues et les herbiers favorisent leur reproduction.


Des plongeurs avec bouteilles (d’air!) viennent pour admirer toute cette richesse sous-marine : Vous pourrez aussi en profiter sans vous mouiller à partir d’un canoë ou d’un kayak !

 

Etude et prospection de l'environnement : Site unique en Languedoc Roussillon, cette lagune est un sujet d'observations et d'études pour tous publics. Les communes situées sur son pourtour, et sur son bassin versant, oeuvrent pour une meilleure prise en compte de cet écosystème fragile, pour une meilleure  gestion des déchets et qualité de rejet des eaux usées.

La commune de Mèze, avec Agenda 21, décliné localement, s'implique dans cette démarche, et le club de kayak contribuera aux efforts faits dans ce sens.